2 leçons de vie inspirantes à tirer d’Alex Dreyfus

Connaissez-vous Alex Dreyfus ? Il s’agit tout simplement d’un riche entrepreneur qui a commencé au plus bas de l’échelle. À seulement 19 ans, il fut l’un des précurseurs du web lyonnais en créant Webcity, un cityguide en ligne. Aujourd’hui à 40 ans, il est devenu une référence dans le secteur de l’internet. Son histoire est une véritable saga entrepreneuriale qui renferme plusieurs leçons de vies. Nous avons analysé son parcours et sélectionné pour vous 2 leçons de vies inspirantes à tirer de cet entrepreneur de génie. Des leçons que même actuellement, nous avons tous intérêt à retenir !

#1 Ne jamais abandonner pour connaître le succès

Avant d’être le magnat d’affaire qu’il est aujourd’hui, Alex Dreyfus a collectionné les échecs. Voici une petite compilation de son palmarès :

  • Il était toujours dernier de la classe à l’école
  • À 18 ans, il quitte son lycée Jean-Perrin, sans l’approbation de ses parents. Il est sans diplôme
  • Après avoir abandonné l’école, il postule un job dans un cybercafé de Lyon. Inutile de vous préciser qu’il fut recalé
    En 2002, il dépose le bilan de sa société Webcity

Tous ces fiascos auraient facilement pu mettre au tapis la motivation de la majorité des personnes, mais ce ne fut pas le cas d’Alex Dreyfus. Sachez que ces échecs survenus au cours de son parcours ont renforcé plus que jamais sa détermination au point de faire de lui l’homme d’affaires qu’il est actuellement.

Ainsi, ne jetez jamais l’éponge même si votre projet ne porte pas encore ses fruits. La patience et l’obstination sont l’une des clés de la réussite.

#2 Devenir riche à partir de rien, c’est possible

Avant de se lancer dans sa folle aventure, Alex Dreyfus était un consultant qui gagnait sa vie modestement. À partir de rien, il crée une agence web de création de sites internet, qu’il dénomma Mediartis. Sans grand succès, sa start-up est vendue à Publicis en 1997. Alex Dreyfus fonde dans la foulée Cybergone qui deviendra Webcity, un cityguide en ligne qui se solda par un dépôt de bilan en 2002.

Ce n’est que l’année suivante que survient le déclic. Lorsqu’il décide de relancer sa société en faillite, il fusionne en 2003 avec Cityvox, une entreprise concurrente. Prenant conscience du potentiel des jeux online, il rachètera une enseigne de poker en ligne Winamax avant de lancer son bébé « Chilipoker » en 2006. Aujourd’hui, cet entrepreneur chevronné règne en maitre dans le monde des sites de jeux et paris sportifs en ligne en France.

Ayant grandi dans une famille des plus ordinaires, Alexandre Dreyfus n’a pas eu l’aubaine de bénéficier d’un soutien financier quelconque. Par conséquent, vous n’avez pas besoin d’un père riche ou puissant pour réussir dans la vie. Il suffit d’avoir du courage et de faire appel à ses capacités d’entrepreneuriats. À force d’assiduité et d’obstination, vous trouverez une solution à chaque problème qui se mettra à travers de votre route vers le succès.

Nous espérons que le parcours original d’Alex Dreyfus, à travers ses 2 leçons, vous a inspiré et impactera positivement sur votre motivation.

Retrouvez Alex Dreyfus sur SoundCloud.