[TEST] Wonderbook : Book of Spells (le livre des sorts) sur PS3

Je vous propose de venir avec moi consulter un ouvrage de Miranda Fauconnette dans la bibliothèque de Poudlard.

Tiré tout droit de l’imagination de la célèbre et non moins J.K. Rowling et accompagné avec le nouvel accessoire de chez PlayStation, le wonderbook (livre de hiéroglyphe pour la réalité augmentée) vous allez pouvoir enfin devenir un véritable élève de Poudlard et ainsi vous prendre pour un certain Harry Potter.

J’ai été agréablement surpris par la narration de ce livre interactif et oui ce n’est pas vraiment un jeu, mais plutôt une activité qui s’adresse au plus petit (à partir de 7 ans tout de même). Ainsi grâce à la réalité augmenté on a l’impression de tenir une baguette magique et de faire partie de l’une des quatre maisons tel que Griphondor. Lors de votre apprentissage vous allez pouvoir réaliser la vingtaine de sort disponible dans le livre.

Par contre le gros coup de gueule contre la résolution vraiment pourri du PlayStation Eyes, franchement SONY pourrai faire un effort car avoir une image flou et dégueulasse sur un écran de plus de 40 pouces ça fait mal. Dommage, parce que je trouve le concept du Wonderbook excellent et que j’ai hâte de voir les autres titres qui seront disponibles.

Mais revenons à ce conte qui prolonge l’aventure Harry Potter par le biais de petite histoire digne des contes de Beedle le Barde. En effet, on y retrouve le style qui a fait que le plus célèbre des jeunes sorciers de notre époque est devenu un vrai phénomène de part le monde. Cela donne de la consistance et surtout une bonne base pour créer le premier Wonderbook. Le fait de pouvoir effectuer les sorts et écouter les histoires tout en s’amusant avec des enfants fait que ce titre est très convivial. Cela fait du bien de pouvoir jouer en famille sur PS3.

En bref, je vous conseil ce livre si vous aimé l’ambiance et l’univers d’Harry Potter ou encore si vous êtes à la recherche d’une nouvelle expérience vidéo-ludique. Pour ma part j’ai accroché à ce récit fantastique et d’ailleurs je vous laisse parce que mon cours de sortilèges va reprendre et Miss Fauconnette n’aime pas que ses élèves soient en retard…

« Nox »